Nos projets 2007-2012

DES PROJETS PLEIN LA TETE :

ACTUALITE :

– Rencontre à Amsterdam

– Soirées du fun palace !

– Dérives artistiques :

Des propositions, des idées Dérive pas contentes, grandes ou petites, bref ce qui passe par la tete d’Art Session.

Projet européen Youth Art Interchange (YAI) phase II

Jeunes volontaires de Youth Art Interchange, Janvier 2010, Londres

Art Session participe à un projet européen appelé Youth Art Interchange, soutenu par le programme Jeunesse en Action. Il rassemble quatre groupes de jeunes volontaires de quatre musées d’Europe :

  • la Tate Britain à Londres avec le groupe Tate Forum
  • la Tate Liverpool à Liverpool avec le groupe Young Tate
  • le Kiasma à Helsinki avec le groupe Kultu
  • le Centre Pompidou à Paris avec Art Session

Grâce à plusieurs rencontres sur une durée d’un an et demi, nous avons appris à nous découvrir et à travailler ensemble. Les voyages, les visites, les rencontres font à part entière partie du projet. Chaque groupe met en place un projet artistique et des événements autour d’un thème commun « A sense of perspective » / « Un sens de la perspective », et chacun de ces quatre projets implique à chaque fois la participation des jeunes des autres musées.

Voici les projets de chacun des groupes de jeune volontaires :

Tate Forum à la Tate Britain, Londres en Août 2010

Evénement Loud at Tate, Tate Britain, août 2010

Les jeunes du groupe Tate Forum ont mis en place une installation en collaboration avec l’artiste Raimi Gbadamosi. Le projet présente trois vidéos dans lesquelles des jeunes du groupe de la Tate Britain prononçaient le même discours politique. Chacun avait une couleur afin de le représenter. Le public était invité à voter pour un des trois candidats malgré la similitude de leur discours. Les gens votent ils au hasard ? La couleur influence t’elle le choix du candidat ou s’agit-il de la personne ?

Cette exposition a été intégrée à l’événement Loud at Tate qui existe depuis plusieurs années à Londres avec pour thématique cette année « Superminitinybig » / « Du plus petit au plus grand » qui proposait de la musique, des ateliers dont certains animés par les groupes des autres musées etc.

Kultu au Kiasma, Helsinki en Novembre 2010

Art Session lors de l’événénement First Time au musée Kiasma, Helsinki, novembre 2010

Le thème « Fearless » / « Sans peur » a été choisi par le groupe Kultu. L’exposition The First Time élaborée en collaboration avec l’artiste Heta Kuchka a été inaugurée par un vernissage-performance et une participation de tous les membres des quatre musées lors d’un défilé sur un podium avec des t-shirts créés pour l’occasion. Sur ces t-shirts, les peurs de chacun étaient inscrites, le but étant de les exorciser en défilant sur une musique composée pour l’occasion. Lors de cette journée d’inauguration, de nombreux événements et ateliers ont eu lieu.

Young Tate à la Tate Liverpool, Liverpool en avril 2011

Une exposition de 16 œuvres de la collection de la Tate sélectionnées par tous les jeunes du groupe Young Tate sera organisée en trois espaces thématiques :  « Youth Culture », « Between Cultures, cultural identity and migration », « Abstract Notion of Betweenness , perspectives open to interpretation ».

Les membres du groupe vont créer le catalogue de cette exposition et vont également s’occuper de la communication.

Des évènements et ateliers se dérouleront pendant la journée d’inauguration, auront également lieu des concerts, des discussions avec artistes, politiciens, activistes autour de la migration et de la diversité culturelle (dont l’artiste Zineb Sedira).

Art session au Centre Pompidou, à Paris en Juin 2011.

Le groupe Art Session a participé à tous les projets depuis août 2010, et sera à l’initiative de la dernière étape du projet Youth Art Interchange à Paris.

> Jeudi’s Européen :

Art Session a proposé aux trois autres groupes (Kultu, Tate Forum, Young Tate) de choisir une école d’art pour participer à cette soirée exceptionnelle autour du thème « amours et controverses ». Les Jeudi’s sont des performances nocturnes d’étudiants en art dans le musée qui se déroulent sur une période allant de janvier-février à juin.

Art Session organise son propre Jeudi’s autour de la thématique  « Amours et Controverses » ! Voici les quatre école programmées, le 23 juin 2011, de 19H30 à 21H(gratuit -26ans)

– Central school of Speech and drama, Londres

– University of the Arts London

– Salpaus Further Education, Finlande

– Fédération française des artistes prestidigitateurs, Paris

> Une collaboration avec un artiste :

La collaboration artistique sera autour de la thématique de la controverse dans l’art. Le projet sera conçu par les jeunes du groupe avec l’artiste invité (communication, production, médiation, conception) et sera inaugurée par des événements, des ateliers et des performances.

> Atelier « Blooming Colours » :

En Juin 2011 sera présenté le film Blooming Colours, un atelier réalisé par Art Session, présentant une série de portraits d’européens, visiteurs des quatre musées partenaires de Youth Art Interchange.

L’atelier d’Art Session !

Il s’agit d’un « workshop » itinérant dans les musées du projet Youth Art Interchange. Partant de la controverse dans l’art mais aussi de la controverse dans notre société avec la polémique du port du voile en France. L’atelier s’intéresse à la symbolique du tissu et de la façon dont il est porté, en lien avec le sentiment européen.

Le principe de l’atelier :

Les participants doivent dans un premier temps choisir un ou plusieurs tissus portant la couleur des drapeaux européens, qu’ils porteront de manière personnelle pour ensuite se faire prendre en photo afin de garder un souvenir de ce moment.

Cet atelier en 3 étapes s’achève par un passage devant la caméra, où chacun peut expliquer, revendiquer ou rigoler sur ses choix. Cet atelier permettra la réalisation d’un documentaire de courte durée, présentant une série de portraits d’européens issus des 4 villes.

Saison 2011 des Jeudi’s

Pour la troisième année consécutive, Art Session participe aux Jeudi’s et en assure la médiation, permettant au public de mieux comprendre la démarche des artistes-performeurs.  Impossible de se perdre lorsqu’on croise le chemin de ces jeunes en noir dits « souffleurs ».  Au programme cette année, théâtre, design, mode, cirque, et bien d’autres disciplines, pour des soirées plus déjantées les unes que les autres.

Jeudi 10 février : théâtre – Ecole professionnelle d’art dramatique de Lille

Jeudi 24 mars : design et musique – Conservatoire de musique  et académie nationale des arts d’Oslo

Jeudi 14 avril : arts appliqués – Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Strasbourg

Jeudi 19 mai : costume/sculpture – Ecole supérieure des arts décoratifs et Institute of Art de Chicago

Jeudi 23 juin : thème « Amours et Controverses » – Mode, cirque, marionnette et magie nouvelle. 4 écoles européennes pour une même soirée

  • Central school of Speech and drama, Londres
  • University of the Arts London
  • Salpaus Further Education, Finlande
  • Fédération française des artistes prestidigitateurs
Ecole professionnelle d’art dramatique de Lille, février 2011, © Hervé Véronèse

Retrouvez les Jeudi’s sur le site du Centre pompidou

La Première dérive artistique d’art session.

Les visites un peu décalées d’art session ont repris le vendredi 18 novembre 2011. Le nouveau groupe d’art session s’est lancé à travers les dédales du musée avec une classe de 3ième. Une expérience enrichissante pour les collégiens certes, mais peut-être encore plus pour nous. En tout cas les dérives artistiques d’art session sont lancées. A suivre.

Performance Davide Balula et Biba Bell pour « Danser sa vie »

Dans le cadre du pré-vernissage de l’exposition « Danser sa vie » au Centre Georges Pompidou jusqu’au 2 avril, l’artiste plasticien français Davide Balula été invité pour présenter une performance dansée le dimanche 20 novembre sur le parvis intitulée « The Endless Pace, variation for 60 dancers » en collaboration avec la chorégraphe américaine Biba Bell.

Art Session été chargé durant cette soirée à la fois d’encadrer cet évènement et de sensibiliser le public à sa démarche artistique.

Ayant longtemps travaillé autour de la notion du temps, de son impact sur le corps et l’environnement, Balula intervient surtout sur les sens et les états contradictoires qui traverse tout spectateur dans l’espace. Il a souvent fait appel à la technologie comme le son ou le visuel. Utiliser le matériel pour révéler l’énergie interne de chacun, voici l’idée phare du travail de Davide Balula.

Ce dimanche, 60 danseurs étaient convoqués par l’artiste afin de matérialiser une horloge vivante. Cette performance silencieuse avait déjà été proposée par Balula à New York.

Les danseurs, disposés en cercle, reproduisaient le mouvement des aiguillent a chaque seconde tandis que l’un d’entre eux mimait la « minute ».

La démarche de Balula était ainsi double, questionner l’identité en liant 60 danseurs dans un même cercle tout en concentrant l’action à chaque minute sur un seul individu.

Nous avions donc pour charge d’encadrer ces danseurs mais aussi, et surtout, de renseigner un public de curieux qui avait osés braver le froid, très nombreux pour l’occasion.

Vous êtes intéressé par le travail de Davide Balula ?

Son myspace : http://www.myspace.com/davidebalula

Une lecture de curieux : Stomach Rainbow de Davide Balula

Youth Art Interchange (YAI) phase I

Atelier « Imagine your corp »

Atelier Imagine your Corp, Tate Liverpool, octobre 2008

« Imagine your corp » a été le premier atelier de la collaboration Youth Art Interchange. Il est né à la suite de différentes visites dans l’exposition Futurismes à Paris, au Centre Pompidou. Le fait d’organiser un atelier sur l’avenir nous intéressait. Nous avons alors décidé de poser certaines questions sur l’avenir de chacun. Pour cela l’année 2023 avait été choisie, soit 15 ans plus tard, et les questions furent choisies en groupe. Nos questions étaient : «  Serez-vous marié ? », « Où vivrez-vous ? », « Quels sont vos vœux pour 2023 ? ». Pendant cette interview, nous jouions le rôle de scientifiques, vêtus de blouses blanches, pendant que l’un des membres du groupe dessinait l’avenir que décrivait les interviewés sur un panneau situé derrière eux. Pour finir, nous les invitions à regarder leur avenir et à modifier ce qu’ils souhaitaient changer.

Podcasts

Un musée,  des œuvres et un ressenti. En 2009, Art Session s’est lancé dans la réalisation de podcasts, pour permettre à toute personne voulant en savoir un peu plus sur des œuvres incontournables du musée d’écouter des enregistrements audio qui leur sont dédiés.

Art Session, enregistrement de podcasts dans le Centre Pompidou, 2009

L’originalité de ces podcasts est l’approche informelle que nous avons souhaité leur apporter. Loin d’être une explication d’historien de l’art, les membres d’Art Session ont souhaité livrer leur ressenti, et leurs impressions bien personnelles, quant aux œuvres qui les touchaient particulièrement.

Chaque auteur a aussi choisi l’environnement sonore et musical de son podcast.

Les choix ont été variés, allant de la Roue de bicyclette de Marcel Duchamp à un mobile de Calder, en passant par un podcast sur l’atelier Brancusi si peu connu du public.

Vous pouvez dès à présent retrouver les enregistrements d’Art session en ligne :

–          Atelier Brancusi

–          Figure, Pablo Picasso

Axel, session d’enregistrement en studio, 2009

–          Mobile sur deux plans, Alexander Calder

–          Portrait d’Iturrino, André Derain

–          La Roue de bicyclette, Marcel Duchamp

–          La femme à la corbeille, Julio Gonzalez

–          Xspace and the ego, Roberto Matta

Médiation lors des Rendez vous du Forum

Lucien, médiateur aux rendez-vous du Forum, Septembre 2010

Les Rendez-vous du Forum ont fait de cet espace un lieu vivant et hybride. La programmation s’est articulée en alternance autour de deux principes distincts :

  • le premier s’appuie sur la diversité des collections du MNAM ainsi que des archives visuelles et sonores du Centre Pompidou.
  • le second s’appuie sur le principe de sessions dont la programmation est confiée à des invités, à la croisée de toutes les disciplines liées aux arts visuels.

La présence d’Art Session s’est faite sur la médiation de ces rendez-vous pour mieux informer les publics sur ces sessions.

Animation lors de la Nuit des musées

Art Session, Nuit des musées, Centre Pompidou, © Hervé Véronèse

La nuit des musées, est une nuit où les musées sont ouverts, gratuitement, toute la nuit. Le Centre Pompidou, n’échappant pas à la règle, Art Session à décider ce soir là de tenter l’expérience en y apportant sa touche personnelle. C’est ainsi que, pour la première fois, nous avons animé la soirée en portant des accessoires excentriques et guidé de façon ludique les visiteurs via Twitter où l’on pouvait d’ailleurs nous voir tapoter à l’entrée du 4ème étage. Nous avons également accompagné les visiteurs dans la salle Beuys dans le cadre de notre collaboration avec l’artiste Sarkis.

Visites découvertes du Centre Pompidou

Visite animée par les jeunes d’Art Session, Centre Pompidou, 2008

Art Session a vocation, depuis son origine, à faire découvrir et partager sa passion pour l’art à d’autres jeunes. C’est dans cet état d’esprit que nous créons des partenariats avec des antennes jeunes et des associations entre autre pour faire découvrir toutes les réjouissances du Centre Pompidou.

Nous avons notamment rencontré des jeunes de l’association de l’IUT de Sarcelles, l’AIUTS, pour échanger un moment amical et ludique dans le Centre Pompidou. La visite s’est effectuée du 6ème étage au Forum -1, en passant par les collections modernes et contemporaines, la BPI et d’autres espaces, le tout dans une ambiance décontractée pour partager nos coups de cœur.

Les Jeudi’s et le rôle de « souffleur »

INSAS de Bruxelles, Centre Pompidou, juin 2010 ©Jean-Claude Planchet

Les Jeudi’s sont des événements qui se déroulent une fois par mois, en nocturne, dans les collections permanentes du Centre Pompidou. Lors de ces soirées, des étudiants en écoles d’art réalisent performances dans les salles du musée. Circassiens, danseurs, designers, musiciens ou autres réinterprètent les oeuvres et font découvrir au public un musée vivant et plein de surprises. Lors de ces événements, la médiation est assurée par des étudiants en médiation culturelle et par Art Session, qui sont dits « souffleurs ». Ces derniers sont présents lors de ces soirées pour informer et guider le public concernant les écoles présentées et les performances. Ils veillent également à la bonne circulation du public et à la protection des œuvres. Vous pouvez retrouver la programmation de cette année dans la rubrique projets en cours.

Évaluation des outils de médiation

Le groupe Art Session a aussi pour mission de tester les outils de médiation du Centre Pompidou, comme l’audio guide des collections, et les cartels développés.

Nous avons notamment fait cet exercice dans l’exposition consacrée à Mondrian, visible depuis décembre 2010 jusqu’en mars 2011. Durant cette visite, le groupe s’est divisé en plusieurs petits groupes de 2 ou 3 personnes maximum. Chacun des groupes devait donner une note sur 5 à l’exposition grâce à plusieurs critères définis au préalable à savoir : la compréhension, la visibilité, la scénographie et le parcours.

Évaluation d’Art Session des outils d’information du Centre Pompidou

Étude de cas : L’exposition Mondrian / De Stjil

>> Définition des critères d’évaluation :

–          la compréhension : clarté d’expression, lexique spécialisé ou non etc

–          la visibilité : taille des caractères, contrastes, mise en forme etc

–          la scénographie : mise en scène de l’expo, organisation et mise en valeur des œuvres

–          le parcours : la circulation

Exposition globale

COMPREHENSION VISIBILITE SCENOGRAPHIE PARCOURS Moyenne /20
Notes /5 4 4 4 5 17
1 2 2 4 9
4 3.5 4 2 13.5
2.5 3 4 2 11.5
3.5 3 2 3 11.5
2 2.5 3 2.5 10
3 3 4.5 2 12.5
4 2 1.5 1 8.5
4 2 2 3 11
4 2 2 2 10
4 1 2 2 9
Total 11.2

Bilan de l’évaluation :

Exposition difficile à comprendre, car il y avait beaucoup de directions différentes, beaucoup d’œuvre, un parcours complexe. Les citations écrites en petit caractère tout en haut des murs et mal éclairées. La pièce que nous avons préférée est la reconstitution de l’atelier de Mondrian à Paris. Nous avons par ailleurs que les textes accompagnant les œuvres étaient plutôt clairs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s