Une journée au musée avec Art Session

NOUS LES AVONS VISITE POUR VOUS !

ZOOM SUR LES EXPOSITIONS DU MOMENT :

Le quai branly nous a accueilli pour visiter les expositions « Exhibitions ou l’invention du sauvage » et « Les maitres du désordre », deux expositions, deux univers.

L’un des commissaires est l’ancien footballer Lilian Thuram (qui nous a fais la joie de faire une petite photo pour nous) est à l’origine d’une fondation contre le racisme.

Cette exposition nous plu, à la fois dans sa scénographie théâtrale (rideau rouge, lumière tamisée) et à la fois dans son parcours, une chronologie temporelle et des supports (peintures, photographies, affiches, vidéos). Le développement de l’image de l’Autre à partir du XVIIIe siècle. Un appel à la reflexion et au questionnement sur la question de l’autre et comment on le considère encore de nos jours. Une belle exposition mais qui se veut peut-être trop pédagogique… A vous de la découvrir !

Les maitres du désordre et la scénographie éphémère crée par les architectes Jakob&Macfarlane nous transporte dans un autre monde. Dans cette exposition nous voyageons entre œuvre d’art et costumes ethniques (chamanes, vaudou…) les œuvres nous surprennent on lève, on tourne la tête, un beau mélange de culture. Mais la seule manière de découvrir cette exposition c’est de s’immerger ! A découvrir jusqu’au 29 juillet !

Le musée d’art moderne de la ville de Paris avec l’exposition sur l’art mexicain « The resisting present ». La commissaire … nous a fais l’honneur de nous faire une visite guidée et ce fut un réel plaisir de comprendre le processus du choix des oeuvres, de leur mise en scène, de leur signification,qui se sont fais dans un partage entre la conservatrice et les artistes. Avis aux amateurs d’art d’amérique latine de nombreuses références sont dans cette exposition et nous transportera presque en plein coeur du mexique ! Allez-y vite et faites nous, vous aussi, part de vos impressions !

Le Palais de Tokyo au coeur de la Triennale « Intense Proximité » nous sort des frontières dessinées par l’Homme pour avoir une nouvelle vision d’un monde diversifié et mondialisé. Des médiateurs sont à notre disposition pour échanger et approcher les oeuvres de la Triennale. Des œuvres qui peuvent nous laisser pantois car aucun véritable parcours a été pensé. On vogue, on se balade, pour tomber sur l’œuvre qui nous parlera, serait-ce les graines de pastèques ? L’univers de Georges Adeagbo? L’oxygen room de Nina Cannell ? Jusqu’au mois d’aout vous avez tout l’été pour en profiter!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s