Rencontre avec Laurence Le Bris, scénographe de l’exposition Dali

Comme prévu, Art Session a eu la chance de rencontrer pour vous Laurence Le Bris, scénographe de l’exposition Dali au Centre Pompidou visible en ce moment et ce jusqu’au 25 mars .

Dans son bureau, aux murs ornés par les nombreuses maquettes des expositions antérieures du Centre Pompidou, Laurence Le Bris nous parle de sa formation, de son travail avec les commissaires d’exposition et les artistes, et nous livre les secrets de fabrication de l’exposition Dali:

Commençons avec le parcours de l’artiste,

 Laurence Le Bris vous raconte son parcours, de Marseille où elle est née et a étudié l’architecture, à Paris où elle a découvert les expositions éphémères, pour lesquelles elle s’est passionnée

La formation d’architecte est-elle un passage obligé vers la scénographie? Laurence Le Bris vous réponds.

A propos du métier de scénographe: 

 Les scénographes choisissent-ils eux-même les expositions sur lesquelles ils vont travailler, ou bien est-ce imposé par l’institution qui les emploie ?

Comment se passe la collaboration entre le scénographe et le commissaire de l’exposition ? Laurence Le Bris raconte sa collaboration avec les commissaires et les artistes. Deux exemples sont évoqués : celui de l’exposition Soulages (14 octobre 2009 – 8 mars 2010) et celui de l’exposition Anri Sala (3 mai 2012 – 6 août 2012)

Intéressons nous maintenant à l’exposition Dali elle-même,

 Comment est venue l’idée de faire rentrer le spectateur par oeuf, et de le faire sortir par le cerveau de l’artiste ? Laurence Le Bris vous explique

Comment se passent la sélection et l’acquisition des oeuvres ?

Dali ayant lui-même, par le passé, scénographié son exposition au centre Pompidou, Laurence Le Bris avait-elle la pression ? Art Session lui pose la question.

L’accessibilité et la pédagogie sont-elles pensées en amont d’une exposition par le commissaire et le scénographe?
Laurence Le Bris vous répond au sujet de l’accessibilité des handicapés. En effet, comment accorder la bonne vision des oeuvres par des personnes assises ( en fauteuils) et par celles debouts (valides) ? C’est un vrai débat.
Laurence Le Bris nous apprend également que, non, il n’y a pas eu pour Dali de parcours pédagogique pensé pour adultes. Pour cela, il faudra s’inscrire aux ateliers enfants!

L’expo Dali, une exposition qui perd le spectateur? Il y a t-il eu des désaccords entre Laurence Le Bris et les commissaires de l’exposition Dali ?

Suite à une question un peu loufoque, Laurence Le Bris nous apprend qu’un marketing tapageur n’a pas été nécessaire pour attirer les foules à l’exposition, la notoriété de Dali a tout fait.

Pour finir, quelle exposition Laurence Le Bris a-t-elle pris le plus plaisir à scénographier?

Un grand merci à Laurence Le Bris !

rencontre du 28 fevrier 021

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s