David Balula

  • Petite présentation de l’artiste.

Connu comme chanteur folk, intervient aussi bien dans les champs de la musique que des arts plastiques. Davide Balula articule son travail autour de dispositifs visuels, sonores, électroniques et plastiques. Sa pratique, expérimentale dans sa nature, est libérée des contingences et de toute logique de résultat. Son travail se situe à l’orée de l’artistique et du scientifique, lorsque le son, le rythme, le mouvement (trois éléments essentiels à son déploiement) progressent ensemble vers une matière technologique et organique.
L’artistique et le technologique, le son et le visuel, le naturel et le scientifique, l’altération du temps et sa suspension, le sculptural et l’organique, la matérialité de l’objet face à son potentiel énergétique interne : le projet de Balula rapproche des états contradictoires, nous place au cœur d’une expérience qui ne vise pas à démontrer mais tend plutôt à infléchir notre rapport au monde.

  • The Endless Pace (variation for 60 dancers)
    by Davide Balula with choreography by Biba Bell

Voici un lien vers la performance :

http://www.youtube.com/watch?v=Hr3lx28m0yc

Les danseurs participant à une performance monumentale conçue et dirigée par David Balula et la chorégraphe Biba Bell. Cette « installation vivante » implique deux groupes en alternance de 60 danseurs dont les mouvements incarnent le passage du temps. Les danseurs sont alignés sur la périphérie d’un cercle, visages vers l’extérieur. Ils deviennent le visage d’une horloge.

Les danseurs imitent la rotation de l’horloge : secondes, minutes et heures, en traduisant les mouvements mécaniques en mouvements humains. La trotteuse passe à travers les danseurs, à chaque secondes correspond le mouvement d’un danseur, tandis que l’aiguille des minutes devient un solo de danse de 60 secondes.

Cette horloge humaine rend visible le passage d’une heure et le chemin qu’elle trace vers la suivante. L’infini auquel fait allusion dans le titre de l’œuvre réside dans cette répétition d’horaire et aussi dans le fait que le temps ne peut être contournée: il est implacable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s